le cadre des gros boutons : 21 juin 2011

Publié le par lespetitesgrainesdemontessori

Aujourd'hui, j'avais prévu de présenter le premier cadre des gros boutons à Jean-Lou. Je dis "j'avais", car en fait la présentation ne s'est pas déroulée comme prévu... nous sommes allés sans souci dans la pièce Montessori, mais à peine avais-je démarré qu'il a voulu toucher le cadre et n'a plus rien regardé. J'ai tout de même terminé, et ensuite lui ai dit qu'il pourrait l'utiliser quand il voudrait. Je lui ai rappelé qu'il pouvait choisir ce qu'il voulait faire, mais il n'avait qu'une envie, s'éclipser !

Je m'attendais à ce que ce ne soit pas toujours évident de lui proposer des activités, mais pas dès le deuxième jour !!!

Bref, j'ai utilisé une technique qui fonctionne bien avec lui : j'ai mis la minuterie 10 minutes et lui ai dit que nous resterions jusqu'à ce que ça sonne, et qu'il pouvait choisir ce qu'il voulait (ou ne rien faire du tout, puisqu'en pédagogie Montessori, l'enfant a aussi le droit de ne pas faire tout de suite). Il a essayé de prendre des jouets (grrrr ! vite, je dois réaménager le salon !) mais j'ai réussi à canaliser. De mon côté je me suis mise à mes découpages, et lui n'a rien fait de particulier jusqu'à ce que ça sonne, si ce n'est râler un peu !

Et bien-sûr, quand la minuterie a sonné, il a finalement décidé de prendre le plateau des grosses graines (ah, la période "c'est moi qui décide, c'est moi, c'est moi, c'est moi !!!")

Je n'ai pas regardé, il l'a fait un certain nombre de fois, en s'exprimant de temps en temps ("c'est dur !"), surtout pour le rangement ("C'est toi qui le fais !"). Je l'ai rassuré en lui disant que c'était normal de devoir s'entraîner, qu'effectivement parfois ce n'était pas facile. Il a persévéré et réussi (sans explosion de colère de frustration !)

Ouf ! Après cette mini-séance bien riche en émotions pour moi (et sans doute pour Jean-Lou), direction le lieu d'accueil parents-enfants du quartier pour décompresser (enfin, pas tant que ça, en ce moment Jean-Lou défend son territoire, même s'il n'est pas envahi par l'"ennemi", à savoir les autres enfants !)

Cette fin de semaine je ne présenterai rien de plus, je vais laisser faire les choses, en me contentant juste d'installer l'habitude d'aller 10 minutes dans la pièce le matin toujours au même moment environ (période sensible d'ordre de l'enfant).

Commenter cet article